Cabinet chiropratique Le Passage d'Agen
Une science, un art, une philosophie

Santé

S'il est acquis qu'une posture stable et équilibrée permet une répartition optimale des contraintes sur l'appareil locomoteur, prévenant de ce fait douleurs et tensions, la recherche actuelle démontre largement l'impact de notre posture sur la façon dont nous appréhendons le monde.

Les années passant, les yeux figés sur nos téléphones ou nos ordinateurs, prisonniers d'un bureau ou d'une voiture, nous nous avachissons toujours un peu plus, affaiblissant de puissants muscles extenseurs dont nos ancêtres avaient su faire si bon usage lors de leur passage à la bipédie.

Erik Peper, spécialiste du comportement à démontré qu'un simple changement postural peut affecter notre humeur. Mieux encore, notre façon de nous tenir influencerait notre capacité à nous remémorer de bons ou de mauvais souvenirs. Lors de ses classes, il demande régulièrement à ses participants de se lever et de s'étirer afin qu'ils se mettent dans les meilleurs dispositions mentales possibles. Pour ce dernier, émotions et pensées affectent posture et niveaux d'énergie, et vice-versa. (2)

Une étude de l'université Ohio ( 2003 ) démontra même que nos opinions pouvaient être inconsciemment influencés par nos habitudes posturales !

Une autre étude de Carney ( 2010 ) prouva que lorsque nous adoptons des postures énergiques, pleine d'assurance, nous augmentons nos niveaux de testostérone et diminuons nos taux de cortisol, marqueur du stress ! En plus d'influencer nos pensées et notre humeur, notre posture influence directement notre chimie cérébrale...et il suffirait d'un changement postural de 2 minutes pour obtenir cet effet.

Se tenir droit ou avachi influence directement notre réponse au stress, c'est aussi simple que cela ! (1)

En réalité, notre posture impacte l'ensemble de notre physiologie : Respiration, production hormonale, douleurs vertébrales, émotions ou encore pression artérielle sont autant de facteurs sous influence de notre posture (3)

Une étude de 2004 (4) démontra même qu'une posture dite "hypercyphotique", comprenez penché en avant, était associée à des taux de mortalité plus élevé...

Si des expressions comme : "en avoir plein le dos", ou "porter la misère du monde sur ses épaules" expriment littéralement l'influence que notre mental induit sur notre posture, il est dorénavant clair que l'inverse est tout aussi vraie.

Sachant tout cela, nous pouvons légitimement nous demander si le délitement postural inhérent à la pseudo-modernité de notre société était responsable de l'explosion des phénomènes dépressifs ces dernières années ?

Meilleure confiance en soi, prévention cardio-vasculaire, performance, diminution du stress...bien se tenir, c'est donc un moyen simple et efficace de se mettre dans une physiologie optimale.

 

Alors un seul conseil...Que ce soit pour parler en public, lors d'une prise de décision importante, en période de stress, de maladie ou encore et surtout par simple mesure préventive....Redressez-vous !

 

 

Sources :

 

(1) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25222091

(2) https://biofeedbackhealth.files.wordpress.com/2017/11/0-article-biof-45-02-36-41.pdf

(3) American journal of pain management, 1994,4 p 16-39

(4) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15450042

 

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion