Cabinet chiropratique Le Passage d'Agen
Une science, un art, une philosophie

Santé

Voici votre nerf trijumeau et son immense et magnifique réseau.

En plus de recueillir les informations sensitives provenant de la face, des dents, de la cavité buccale, de la mâchoire, d'une partie des méninges, de véhiculer les informations proprioceptives des muscles oculomoteurs et d'innerver les muscles masticateurs, le nerf trijumeau est un véritable "nerf postural"

En effet du fait de ses nombreuses connexions, avec le système vestibulaire, oculaire et certaines zones spécifiques comme la formation réticulée, le nerf trijumeau est un immense régulateur postural.

Les récepteurs dentaires, sensibles à quelques microns de pression, informent en permanence le système de l'occlusion en cours. En cas d'asymétrie occlusale, nos muscles masticateurs s'activeront de manière anarchique entraînant une répercussion sur toute la musculature oro-faciale et cervicale ( via un couplage trigémino-nucal ) ainsi que des conséquences adaptatives en chaines descendantes.

Il est aussi démontré l'existence d'un réflexe dit "dento-cardiaque", qui démontre que la stimulation excessive de nos récepteurs tactiles dentaires entraîne des palpitations cardiaques par activation du système nerveux sympathique...Ceci impacterait même nos viscères !

Nous considérons par ailleurs largement que l'action de serrer ou de "bruxer" les dents est l'expression d'une problématique émotionnelle...

Alors, avec tout ça, vous vous demandez encore pourquoi nous nous intéressons tant à votre mâchoire  ?

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion