Cabinet chiropratique Le Passage d'Agen
Une science, un art, une philosophie

Chiropraxie Pédiatrique

L'ACTU SANTÉ : Syndrome de la « tête plate » : la HAS s’empare du sujet

 

La Haute Autorité de Santé s’est saisie dans le courant de l’été du syndrome de la tête plate ou plagiocéphalie. Cette déformation se caractérise par un aplatissement postérieur ou d’un côté du crâne encore malléable du nourrisson. Alors qu’une étude canadienne de 2013 (Mawji A et al, 2013) estime l’incidence de la plagiocéphalie à 46% chez le bébé de 2 mois, les chiropracteurs se mobilisent depuis deux ans déjà contre ce syndrome. Et pour cause : non seulement il peut être prévenu par la chiropraxie mais surtout, prévenir la plagiocéphalie, c’est aussi prévenir le risque de scoliose.


Cette déformation du crâne peut se produire si l’enfant allongé sur le dos repose sa tête toujours du même côté. Or un torticolis, qu’il soit congénital ou positionnel, conséquence de contraintes in utero ou lié à l’accouchement, est un facteur favorisant la rotation de la tête toujours dans le même sens. En traitant spécifiquement le torticolis du nourrisson et en dispensant aux jeunes parents des conseils posturaux dans différentes situations quotidiennes (portage, allaitement/biberon…), la plagiocéphalie peut être prévenue et corrigée par le chiropracteur.

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion